Mur de la honte

Ces responsables politiques sont contre le mariage gay, l'adoption, la GPA, la PMA.

Leurs déclarations pour la postérité

Jérôme Chartier

"La question n’est pas d’accepter le mariage homosexuel, la question est de savoir si on accepte ou non le principe des mères porteuses pour les couples homosexuels. Je ne l’accepte pas. C’est la raison pour laquelle la réécriture de la loi pour le Mariage pour tous sera incontournable",

Jérôme Chartier est député européen.

Source: interview sur iTélé, 3 octobre 2014

Afficher davantage

Nicolas Sarkozy

image

Il faudra inscrire dans la Constitution des verrous juridiques pour réserver la PMA aux couples hétérosexuels infertiles et interdire complètement la GPA”

Source: interview au Figaro Magazine, 1er octobre 2014

Afficher davantage

Xavier Bertrand

"Je n’ai plus peur des mots: réécriture, abrogation, c’est la même chose. S’il faut dire abrogation, ce sera abrogation."

"Je ne me résous pas à voir les règles de la filiation bouleversées à ce point. Je suis contre l’adoption, la PMA et bien sûr la GPA, mais je précise aussitôt qu’il ne s’agit pas de revenir à la situation antérieure ni de démarier les personnes concernées ou de désadopter les enfants adoptés entre la promulgation de la loi Taubira et son abrogation"

Xavier Bertrand est député.

Source: interview à Valeurs Actuelles, 1er octobre 2014

Afficher davantage

Guillaume Peltier

"Je l’espère et je le souhaite" (l’abrogation)

"Je serai dimanche prochain aux côtés des manifestants parce que c’est une conviction très profonde chez moi, je considère fondamentalement que chaque enfant a droit à un père et une mère"

Guillaume Peltier est dirigeant du courant La Droite Forte de l’UMP.

Source: interview sur RMC et BFMTV le 30 septembre 2014

Afficher davantage

Luc Chatel

"Je pense que cet avis de la Cour de cassation, finalement, est un appel à la réécriture de la loi, et c’est là-dessus qu’à mon sens nous devons travailler"

Luc Chatel est secrétaire général intérimaire de l’UMP.

Source: Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI du 28 septembre 2014

Afficher davantage

Hervé Mariton

"On a un enchaînement mariage-filiation-PMA. La filiation va avec le mariage et la Cour a dit que la PMA va avec… pour éviter cela, il faut un retour sur la loi Taubira".

Source: AFP, 23 septembre 2014

Afficher davantage

Laurent Wauquiez

image

"Je veux qu’on abroge la loi Taubira"

"Je veux qu’on respecte la communauté homosexuelle, qu’on propose des outils juridiques qui permettent de protéger l’union de deux homosexuels, mais je suis attaché à la famille, je suis contre la PMA et la GPA".

Laurent Wauquiez est député.

Source: interview sur LCI et Radio Classique le 23 septembre 2014.

Afficher davantage

Nicolas Sarkozy

On a humilié la famille. On a humilié tout un tas de braves gens qui n’avaient jamais eu l’idée de descendre dans la rue, qui se sont sentis blessés. Parce qu’on touchait à ce qu’ils croyaient le plus profondément, leur amour pour la famille. On les a humiliés, ils se sont radicalisés. Beau résultat pour un président qui prétendait rassembler la France. Il l’a divisée. Il l’a montée les uns contre les autres comme jamais. Et vous me demandez à travers votre question, est-ce que vous ferez de la même façon : ma réponse est clairement non. Je n’utiliserai pas les familles contre les homosexuels, comme on a utilisé les homosexuels contre les familles. C’est une honte. Pour le reste, nous regarderons les choses très précisément et croyez-moi, le manque de courage, c’est pas là où j’ai le plus changé”.

Source: interview au 20h de France 2 le 21 septembre 2014

François Fillon

image

"J’ai été le premier à dire, dès octobre 2012, qu’il faudra réécrire le texte. L’idéal serait de réintroduire une distinction entre le mariage hétérosexuel et l’union homosexuelle avec une égalité des droits excepté les droits sur la filiation. Les adoptions par les couples homosexuels et hétérosexuels ne peuvent être placées sur le même plan. Les possibilités d’adoption par les couples homosexuels doivent être restreintes. Je ne suis pas favorable à ce que la loi autorise la possibilité de procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples homosexuels."

Source: interview à La Croix, 3 mars 2014

Afficher davantage

Médiocrité

image

(23 avril 2013)

Les arguments des militants anti-mariage gay avaient en commun la faiblesse de leurs fondements. Ils habillent leur homophobie de déclarations ronflantes, pseudo-historiques ou anthropologiques, scandaleuses. Vous allez créer une société hermaphrodite. Seule une poignée de bobos le réclame.  Je ne suis pas homophobe, d’ailleurs mes amis homosexuels sont contre. Ce n’est vraiment pas le moment. Les folles pourront acheter des enfants. Voilà pour les grandes catégories: ça ne va pas plus loin.

Nous avons recensé depuis novembre 2012 les citations les plus blessantes des élus de la République. Les groupes religieux n’y ont pas leur place, ils ne votent pas les lois. Les hommes politiques, si. Certains sont de gauche, comme Lionel Jospin et Gérard Collomb. Mais ce débat restera tristement marqué par l’unité du deuxième mouvement politique de France, l’UMP, contre l’égalité des droits. Une tache qu’ils tenteront lâchement d’effacer aux élections de 2017. A nous de ne pas oublier.

En attendant, rendez-vous à la mairie.

image

AU CHOIX

Alain Leboeuf

"Ce texte est une hérésie. C’est pourquoi je voterai contre. Il instaure un droit à l’enfant, une erreur fondamentale que nous mesurerons plus tard."

Alain Leboeuf est député.

Source: débats à l’Assemblée, 18 avril 2013

Guillaume Larrivé

"Nous étions prêts à rechercher avec vous les voies d’une consolidation juridique menant à la création d’un contrat d’union civile. Mais vous avez choisi d’aller bien au-delà, de porter atteinte à l’institution du mariage jusqu’à emprunter le chemin bien compliqué et bien délicat de l’adoption plénière. Tout cela, je ne peux l’accepter car vous cherchez à consacrer un droit à l’enfant qui est bien illusoire et dont les enfants seront sans doute, hélas, les premières victimes."

Guillaume Larrivé est député.

Source: débats à l’Assemblée, 18 avril 2013

Sylvain Berrios

"Vous avez choisi l’affrontement en niant l’altérité sexuelle qui, pourtant, est bien au cœur de la vie et de notre humanité.

Vous avez choisi l’affrontement en supprimant la notion de père et mère, pourtant une référence sociale admise et bien vécue par près de 65 millions de Français.”

Sylvain Berrios est député.

Source: débats à l’Assemblée, 18 avril 2013

Yves Albarello

"Pourquoi, madame la ministre, n’avez-vous pas présenté l’amélioration du PACS en le transformant en union civile célébrée dans les mairies ? Vous auriez introduit les droits de succession et garanti les mêmes avantages qu’aux couples mariés hétérosexuels. Vous auriez alors rassemblé une large majorité et auriez évité de couper en deux notre pays, deux France qui s’affrontent et se déchirent."

Yves Albarello est député.

Source: débats à l’Assemblée, 18 avril 2013